libertadmin

Le blog de l'administrateur de Liberta.vip

Liberta Visio, un serveur en sommeil, voire zombie

Liberta Visio, tournant sous Jitsi, n'a pas vu de nouveaux salons créés depuis fin 2020 ! Ce serveur va être « décommissionné » et le service sera supprimé dans les prochains jours.

Liberta Events, un non-évènement !

L'instance Mobilizon sur Liberta Events n'a pas rencontré son public, aucun compte local créé, du spam... Ce service sera donc supprimé également dans les prochains jours.

Ces 2 logiciels sont de très bonne qualité, aucun rapport avec luer abandon, donc. Ils utilisaient des ressources qu'il est judicieux de libérer pour ouvrir de nouveaux services.

Liberta Mail, mail où es-tu ?

Liberta Mail est bien sûr toujours dans les cartons mais ne sortira pas avant un bout de temps, le but étant de fournir un service entièrement chiffré, y compris pour le stockage des mails ainsi que la possibilité de créer ses alias pour protéger les adresses réelles du gros méchant spam omniprésent et des services en ligne peu scrupuleux ou peu regardants sur la sécurité de leurs données – les exemples de défaillances sur internet sont bien trop nombreux et fréquents pour les évoquer.

J'ai en tête de futurs services comme Mattermost, OpenProject, Metabase, Matrix, FreshRSS, Kanboard, ou bien un autre service fédéré pour étoffer un peu plus la contribution de Liberta à construire le Fédiverse. Si vous avez des suggestions, n'hésitez pas.

Et sinon, chez Liberta, y a du monde ?

Concernant les statistiques, l'ensemble des services rencontre un succès que je nommerai constant-grandissant :

Liberta Cloud, l'instance Nextcloud

L'instance Nextcloud comprend :

  • 436 utilisateur⋅ice⋅s actif⋅ve⋅s après nettoyage des comptes en dormance
  • quasiment 1 To de données chiffrées
  • Nextcloud 24
  • un belle collection de greffons pour la collaboration en ligne, la synchro de smartphone (contacts/agenda), la finances, la gestion de projet, la messagerie instantanée, etc.

On peut la considérer maintenant comme un « gros » serveur Nextcloud mutualisé, sachant que le service a plus de 3 ans.

La plupart des utilisateur⋅ice⋅s viennent à priori principalement du site / moteur de recherche des CHATONS (merci !), du Fédiverse et du bouche à oreilles.

Je ne communique toujours pas plus qu'avant sur ce service.

Liberta Vidéo, l'instance Peertube

L'instance Peertube figure également dans les succès de Liberta, au prix d'une modération pénible et chronophage causée par le spam, les bots de référencement, les comptes ouvertement publicitaires.

Je dois bannir en moyenne 5 à 6 comptes par jour et la visualisation des vidéos au contenu « limite-limite » prend également beaucoup d'énergie.

  • Plus de 1060 comptes
  • 1 To de données vidéo
  • Peertube 5.0.1
  • L'import/synchronisation de chaînes Youtube est activé

Liberta Audio, l'instance Funkwhale

L”instance Funkwhale suit son bonhomme de chemin :

  • 540 comptes, mais peu de comptes vraiment actifs en terme de création de contenu
  • Funkwhale 1.2.9

Les autres services d'un coup d'oeil

Liberta Blogs, l'instance WriteFreely sur laquelle vous lisez ceci, laquelle remplace le défunt Plume qui avait crashé, a assez peu de contenu mais fait l'objet d'une modération sévère (damn, tout ce spam !).

Liberta Social, l'instance Pleroma, suit son bonhomme de chemin et je suis assez heureux du fait qu'elle ne soit pas trop l'objet d'inscriptions en masse de la part de robots spammeurs ou autres comptes de référencement – bien que j'en modère régulièrement mais à une fréquence et dans une quantité sommes toutes assez négligeable.

Liberta Photo, l'instance Pixelfed, n'est que trop jeune pour juger du succès du service, il y a très peu de comptes et une fédération qui prend du temps à se construire.

Liberta Pad (Etherpad) et Liberta Docs (CryptPad) sont des instances discrètes et fonctionnelles qui ne posent aucun problème et dont la maintenance demande d'infimes ressources en temps et énergie (et c'est tant mieux). Les données de CryptPad représentent 2 petits Go négligeables de données chiffrées.

Le futur

Liberta Mail : j'aimerais beaucoup travailler sur ce service de mail chiffré de bout en bout mais je connais l'ampleur de la tâche et surtout de l'importance de la maintenance concernant le spam, la réputation et la sécurité, on verra donc si je dispose de plus de temps prochainement.

Le forum : absolument désert, je pense que je vais le fermer également. Dommage, Flarum est très plaisant à utiliser.

Côté retours d'utilisateur⋅ice⋅s

Beaucoup d'encouragements et de compliments, ça fait très plaisir et, franchement,ne vous privez pas, un simple « Merci ! » dans un mail ou un post de réseau social donne du baume au coeur et s'avère extrêmement motivant.

Quelques demandes de collectifs ou associations font également que l'activité de Liberta a du sens et s'avère vraiment utile.

Côté finances, Liberta n'est toujours pas à l'équilibre et coûte une cent-cinquantaine d'euros par mois sur mes finances personnelles Pendant seulement 3 mois, les dépenses étaient remboursées à 50% par les dons (merci infiniment aux donateur⋅ice⋅s !), ce fut le maximum en terme de recettes.

J'aimerais beaucoup que Liberta soit auto-financé en 2023 mais je doute de la faisabilité de la chose, puisque politiquement et éthiquement parlant, il est hors de question de supprimer les services gratuits et ouverts, ces services se doivent d'être accessibles au plus grand nombre.

Et pour rappel : libérez-vous des GAFAM !

appzer0 – Le Libertadmin